199aaa_-_Copie_2.jpg

Nice et son histoires.

Le commencement :

les niçois ont une longue histoire :

ils ont chassé l’éléphant pendant la préhistoire (terra matta), en 300 avant J.-C. Ils ont combattu et vaincu les barbares, ils ont habité NIKAIA (fondé par les Grecs qui recherchaient un comptoir commercial sur la route de MASSILIA (Marseille). Ils ont même fondé CEMENELUM (cimiez) sous l’empire romain. On estime la population de CEMENELUM de 15000 à 20000 habitants.

Pour venir à Nice (CEMENELUM) les Romains empruntaient la voie JULIA AUGUSTA qui passait par le trophée d’Auguste (La Turbie).

Auguste qui à créé la division des alpes maritimes comme région administrative (la première de la région).

CEMENELUM existe jusqu’au Vème siècle puis les Niçois se déplacent vers NIKAIA

Histoires

Au VIIème siecle les Sarrasins ravagent la ville en envahissant la Provence orientale (côte des maures).

Le Comte GUILLAUME les chassent en 972. C’est l’époque du début des traditions et des fêtes Niçoise.

En 1176 est crée la 1re charte de la ville et la ville basse (le vieux Nice) devient un centre de commerce très actif.

La mort de la reine Jeanne en 1382 déclenche une guerre civile et en 1388 les Niçois se placent sous la protection du Comté de Savoie Amédée VII pour échapper à leurs rivaux provençal (la dédition).

Nice est transformée en véritable forteresse contre les Français et leurs alliés.

Nice est pour le Comté de Savoie un véritable atout stratégique grâce à sont accès à la mer

En 1543 Grâce au courage des Niçois et aussi à la lavandière Niçoise Catherine Ségurane la flotte Turque est repoussée.

En 1705 le château est détruit par les troupes de Louis XIIII armées de 113 canons et mortiers suite à un siège de 54 jours

l’Ecossais Tobias Smollet séjourne à Nice de la fin de 1763 à 1765. il donnera dans Travels through France and Italy une description pittoresque et détaillée de Nice, ce qui eu pour conséquence d’attirer les premiers touristes Anglais.

Nice est devenu centre de tourisme médical grâce à son climat.

À la fin du XVIIème siècle Nice est envahit par les troupes révolutionnaires Françaises en 1792, en 1793 le département des Alpes maritimes est créé.

En 1814 Nice est rendu au roi de Sardaigne Charles Albert.

moderne

En 1860 suite à des tractations entre la France et la maison de Savoie (représenté par Camillo Cavour) Nice et la Savoie sont échangées contre l’engagement de la France dans la guerre entre l’Autriche et le royaume de Sardaigne pour l’unification de la Lombardie avec ce dernier.

Nice devient définitivement Française.

La France emmène à Nice le chemin de fer avec la compagnie PLM (Paris Lyon Marseille) en 1862 ce qui accentue le développement touristique de la ville.

En 1871 Les indépendantistes niçois obtiennent la majorité aux élections législatives et municipales. La IIIème République missionne l’armée pour que le résultat démocratique des urnes ne se traduise pas dans les faits.

En 1876 les premières lignes de tramway à cheval sont mis en place.

La moyenne corniche est construite dès 1910.

Le XXème siècle est lancé avec ses guerres et le développement de la ville pour répondre à l’accroissement de la population et du tourisme.

gare du sudCette ancienne gare ferroviaire était le terminus de la ligne Nice Digne pour les chemins de fers de Provence.

Construite en 1892 par l'architecte Prosper BOBIN

...

Face au monastère de Cimiez, les arènes de Cimiez offre à la fois un lieu de détente et de loisirs avec son parc zéro pesticides comp

...

Véritable carrefour de la vie niçoise, la place Masséna est une suite d'évolutions initiées dès 1832 par le plan régulateur de la ville.

Le projet d’aménagement lancé en

...

Face au monastère de Cimiez, les arènes de Cimiez offre à la fois un lieu de détente et de loisirs avec son parc zéro pesticides comp

...