199aaa_-_Copie_2.jpg

Ancré dans la cuisine Niçoise comme la tour Eiffel à Paris, le Pan Bagnat est un acteur incontournable de la gastronomie de Nice.

À l’image d’une grande partie des recettes issue de la culture Niçoise, il est issue de la culture populaire.

Une culture qui s’adapte à la difficulté de vivre dans une région pauvre.

C’est un plat que les Niçois consommaient pendant la mérenda

(le casse croûte ). Ils étaient pécheurs, dockers ou paysans, les journées commençaient de bonne heure, le casse croûte (la merenda ) permettait de tenir jusqu’au repas de midi quand il ne le remplaçait pas.

 

Son nom vient de l’ingrédient principal : le pain rassi. Pan bagnat veut dire pain mouillé car à l’origine, il est fabriqué avec un pain rassi qui est mouillé à l’eau pour le rendre plus souple et comestible.

La garniture est composé avec ce que la maison avait dans son garde mangé.

Donc composé de tomates, olives, cébettes, petits poivrons verts, radis, févettes, huile d’olives (peu car c’est un aliment cher!), basilic, quelques filets d’anchois, sel et poivre.

Pour résumer, tous les légumes qui peuvent pousser dans le jardin ou être acheter au marché à peu de frais.

Le thon et les œufs durs qui sont aujourd’hui dans la recette étaient souvent considérés comme des aliments chers donc ils étaient rarement dans la composition du Pan bagnat.

Vous l’avez compris, la recette varie en fonction de la saison et de la richesse de la maison. Il était rare que tous les ingrédients apparaisse dans le même pan bagnat.

 

Aujourd’hui, véritable plat complet, il est l’ingrédient obligatoire de tout pique nique Niçois à la belle saison. Le touriste qui visite Nice et qui déguste un véritable Pan bagnat profite d’une véritable tradition vivante.

 

Beaucoup de chefs cuisiniers tentent sans succès de réinventer le pan bagnat en incorporant des ingrédients fantaisistes qui ne viennent pas de Nice. On trouve même dans une commune proche le célèbre plat du pauvre Niçois avec du homard. Vous le comprenez chaque modification de recette tente tout simplement de récupérer la notoriété du Pan Bagnat et ne s’attirent en fait que les foudres des Niçois traditionalistes qui tiennent à ce que leur recette reste originale.

 

Le pan bagnat attise même les tentatives de record. Il y à peu un pan bagnat de 270 mètres de long à été confectionné dans la commune de drap proche voisine de Nice

 

Vous pouvez consulter la recette officielle du pan bagnat sur http://nicepanbagnat.com/


A proximité de la cascade de Gairaut, le canal de Gairaut offre un cheminement bucolique ou sportif à seulement dis minute du centre ville de NICE.

Le can

...

Véritable carrefour de la vie niçoise, la place Masséna est une suite d'évolutions initiées dès 1832 par le plan régulateur de la ville.

Le projet d’aménagement lancé en

...

La colline du chateau a NiceDominant la promenade des anglais c’est le lieu de promenade préférée des Niçois.

À son point culminant (93m) se trouve une table d’orientation qui permet d’admirer la courbe

...

Véritable carrefour de la vie niçoise, la place Masséna est une suite d'évolutions initiées dès 1832 par le plan régulateur de la ville.

Le projet d’aménagement lancé en

...